Qu’est-ce qu’un mage ?

mage

Dialogues avec le Maître, Livre 2 : Introduction à la magie blanche, page 34. Maître, pourquoi Beloxèss a-t-il été choisi par Markandé ? était-il un Mage ?

« D’abord, je te dirais qu’un Mage est avant tout un créateur. Pour bien comprendre, il faut savoir comment l’univers a été créé : il est dit que le premier jour, le Très-Haut a créé la lumière. La lumière est cette matière primordiale qu’Il a projetée hors de Lui-même pour créer l’univers. Afin que cet univers soit stable, il devait être contenu par des limites. C’est pourquoi il est dit par la suite qu’Il a tracé un cercle à la surface de l’abîme… à l’origine de la création, il y a donc cette lumière émanée du Très-Haut comme une sphère autour de lui. C’est dans cet espace de lumière qu’Il a projeté des images qui se sont condensées, matérialisées, pour devenir le cosmos avec les galaxies et leurs habitants. Et, parmi elles, notre planète avec les pierres, les plantes, les animaux, les hommes…

Ce processus de création, nous pouvons le retrouver chez le Mage véritable, car lui aussi est entouré d’un cercle de lumière : son aura, ce halo de lumière invisible qui émane de lui et qu’il a formé grâce à son travail spirituel et à la pratique des vertus. Pour créer, le Mage utilise les mêmes moyens que le Tout-Puissant Lui-même : il projette une image ou prononce un mot qui traverse son aura, et c’est elle qui fournit la matière pour la manifestation de ses désirs. L’image projetée, le mot prononcé, s’imprègnent de la matière de l’aura et produisent des effets d’autant plus grands qu’ils sont davantage imprégnés de cet élément créateur : la lumière.

Je ne pourrais te dire si Beloxèss était un Mage. Je crois qu’il possédait de grandes vertus, mais souviens-toi qu’il n’était encore qu’un adolescent lorsqu’il a ouvert le parchemin du Ciel. En réalité, c’est Markandé qui a produit cette magie, c’est lui le véritable Mage. Il a pu matérialiser la quintessence de ses pensées et l’enfermer à l’intérieur d’un bout de papier. Son désir était guidé par l’envie d’aider l’humanité, d’empêcher les courants nocifs de ravager la planète. Mais il ne pouvait pas agir de lui-même, il était tenu par un serment, c’est pourquoi il a été obligé de confier son invention à quelqu’un d’autre. »

Extrait du Chant des Pentagramme, Thormäe Livre II. Lien vers le livre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s