Au premier jour de l’an…

enfant

 

« Dans certains pays il est de tradition que, le premier jour de l’an, les enfants se lèvent très tôt et sortent dans les rues pour aller frapper aux portes des voisins : dès qu’on leur ouvre, ils prononcent des souhaits, des bénédictions, afin que toute l’année soit favorable aux habitants de cette demeure. J’ai connu, moi aussi, cette coutume en Bulgarie. Le matin du premier janvier, on envoyait les enfants souhaiter la bonne année dans les maisons du voisinage. Ils tenaient à la main une petite branche de cornouiller à laquelle on accrochait parfois des rubans ; avec cette branche ils devaient toucher toutes les personnes de la maison en prononçant de bons souhaits. On pense que les enfants sont purs, innocents, ils ne peuvent donc apporter que de bonnes choses, et il est important que l’année commence sous le signe de la pureté et des bénédictions.
Ce sont là des traditions qui doivent être respectées, sinon extérieurement, du moins intérieurement. Vous aussi, au premier jour de l’année, pensez à la première visite que vous allez recevoir, à la première présence que vous allez accueillir en vous, et préparez-vous : faites que cette première visite soit celle de la lumière afin que toute votre année soit illuminée. »

Omraam Mikhaël Aïvanhov

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s