Je veux rouler plus propre dans ma commune !

DATS24-CNG-1_1

Ce n’est plus un secret pour personne, nos déplacements en voiture ont un impact important sur notre environnement. Le défi climatique auquel nous sommes tous confrontés nous impose de changer nos habitudes et de trouver ensemble des solutions pour améliorer notre emprunte écologique.

Le secteur automobile propose de plus en plus de modèles plus respectueux de notre environnement : les voitures électriques et les voitures au Gaz naturel compressé (CNG -Compressed Natural GAZ)

Personnellement, j’hésite encore entre acheter une voiture électrique ou une voiture au CNG. J’ai l’impression que si tout le monde utilise des voitures électriques dans les prochaines années, et se met à les charger pendant la nuit, nous nous retrouverons avec des pics importants de demandes d’électricité qui seront difficilement atteignables avec des modes de productions verts tels que le solaire ou l’éolien. J’ai donc le sentiment que le CNG propose une solution intéressantes pour la prochaine décennie.

Capture d_écran 2018-09-28 à 10.47.49

Moins de C02, de NOx et de particules fines : les véhicules dotés de CNG sont clairement plus propres que nos traditionnels véhicules à essence ou au Diesel ! A noter qu’un véhicule au CNG peut également rouler au biogaz, obtenu à partir de la décomposition de déchets organiques, ce qui peut augmenter l’avantage écologique.

En Belgique, quelque 9000 voitures roulent déjà au CNG. Plusieurs constructeurs mettent l’accent sur cette technologie, plus prometteuse selon eux que les voitures électriques.

Actuellement, beaucoup de marques proposent des voitures au CNG avec une gamme de plus en plus large et toujours plus de modèles. L’achat d’un véhicule neuf équipé au CNG représente un surcoût d’environ 2000 €. Vous pouvez consulter la liste ici ! 

Ces voitures sont souvent équipées d’un double réservoir (gaz / autre carburant), appelé le ‘dual fuel tank’. Celui-ci permet de passer à l’autre carburant lorsque la réserve de CNG est vide. En fonction du modèle, vous pouvez rouler de 300 à 800 kilomètres au gaz naturel. Au total, ces véhicules équipés d’un double réservoir ont une autonomie de 1000 km.

Le CNG sous pression peut être stocké en phase gazeuse à température ambiante. De plus, contrairement au LPG, le CNG est un gaz plus léger que l’air. Les véhicules qui utilisent ce carburant ne sont donc pas soumis à l’interdiction d’accès dans les parkings souterrains.

Le problème majeur, c’est qu’il manque encore cruellement de pompes à essence CNG en Wallonie. J’ai contacté DATS24. Je souhaite leur envoyer un dossier pour notre commune de Grez-Doiceau. Plus nous serons nombreux à envisager rouler au CNG, plus nous aurons de chance d’avoir une pompe ! Si vous envisagez de rouler prochainement au CNG mais que la distance avec les stations les plus proches (Genappe et Overijse) vous refroidit, merci de réagir via un commentaire. Je ne prendrai pas note de votre nom mais uniquement du nombre d’intéressé(e)s. J’espère qu’ensemble, nous pouvons y arriver !

Merci de partager l’info !

Guillaume van Meerbeeck

Habitant d’Archennes qui tient à ses 3 enfants et à leur avenir !

Capture d_écran 2018-09-18 à 11.43.36

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s